La facilitation du commerce en Afrique préoccupe les Douanes du continent

Publié le par Jean Eudes Ganga Mickemby

Brazzaville a abrité du 19 au 21 août 2015 le premier forum d’experts des douanes de l’Union africaine sur la facilitation du commerce an Afrique. Hussein Hassan Hussein , Directeur par intérim du Département du commerce et de l’industrie de l’Union africaine a indiqué a l’ouverture des travaux que les statistiques ont montré que le coût des affaires en Afrique était plus élevé que dans d’autres régions accompagné par une baisse et stagnation de la compétitivité dans tous les secteurs. Il a rappelé que à cet égard, la Conférence des Chef d’Etat et de Gouvernement avaient adopté en 2012 un plan d’action pour le renforcement du commerce intra africain ( BIAT), dont le but est de doubler le niveau du commerce intra africain d’ici 2022 et que la facilitation du commerce est l’une de ses sept (7) priorités . De son côté Jean Alfred Onanga , Directeur Général des Douanes du Congo a noté que le Forum était l’occasion de comprendre comment commencer et comment faire pour intensifier le commerce dans le domaine de l’approvisionnement. Le forum de Brazzaville au terme des travaux a formulé une dizaine de recommandations. Les participants ont par exemple noté que les Etats membres doivent accélérer la création de comités nationaux de facilitation du commerce et que les CER( Communauté Economiques Régionales) créent des comités régionaux sur la facilitation du commerce ou d’autre arrangements institutionnels appropriés pour se concentrer sur les questions relatives à la facilitation du commerce. Un accent a été mis sur la nécessité d’un partage d’informations relatives à des activités soutenues par des donateurs. Les questions liées aux programmes facilitation du commerce a été au centre des débats. C’est ainsi que les CER sont appelées à faciliter le mouvement des biens et des personnes à travers les frontières nationales par la mise en œuvre des instruments de facilitation du commerce de l’Organisation Mondiale des Douanes telles que la gestion coordonnées des frontières, l’inter connectivité des systèmes de dédouanement et les guichets uniques. Plusieurs autres mesures prises se rapportent à la modernisation des systèmes douaniers grâce à l’automatisation, l’harmonisation des procédures douanières et l’élimination des barrières non tarifaires.

Publié dans actualité

Commenter cet article