Le candidat Jean Marie Michel MOKOKO demande le report de l’élection présidentielle

Publié le par Jean Eudes GANGA MICKEMBY

« Je suis dans la posture d’un candidat. Je peux donc maintenant demander le report de l’élection présidentielle, c’est mon droit ». C’est en tout cas ce qu’a dit jeudi à Brazzaville au cours d’une conférence de presse Jean Marie Michel MOKOKO, candidat à la présidentielle du 20 mars prochain. Il justifie cette option par le fait que la gouvernance électorale actuelle pourrait affecter la paix sociale. Il parle d’une gouvernance électorale opaque qui manque de transparence et de crédibilité. Ainsi appelle-t-il les forces politiques à se saisir de cette problématique. Jean Marie Michel MOKOKO a marqué son étonnement devant le fait que la date de l’élection présidentielle a été fixé avant que le parlement n’ait débattu sur la loi électorale. Le candidat estime en outre que le mois consacré à la révision des liste électorales n’a pas été suffisant pour permettre tous les Congolais de se faire recenser. Parlant de la nouvelle Constitution, le candidat estime que celle-ci consacre l’impunité.

Publié dans Actualité

Commenter cet article