La Jeune Chambre Internationale Congo commémore la journée du 10 juin par une action de charité

Publié le par Jean Eudes GANGA MICKEMBY

La journée du 10 juin est connue au Congo comme celle dite de la réconciliation en ce qu’elle marque la fin de la Conférence nationale souveraine organisé en 1991. Un repère historique majeur de notre pays marqué par le geste symbolique de lavement des mains par les acteurs politiques qui scellait la réconciliation entre tous les Congolais farouchement opposés dans les débats sans gants au cours des travaux de ladite Conférence nationale. La Jeune Chambre Internationale Congo qui a reçu la visite pendant cinq jours de Ryad SUBRATTY , Vice Président international de cet organisme de solidarité , a organisé une marche au départ de la place de Télé Congo à Nkombo et fait don de vêtements à des enfants pensionnaires d’une maison d’accueil.

« Peace is possible », traduit en français par la « La paix est possible », c’est le thème sous lequel la JCI a célébré cette journée du 10 juin. Pour donner du relief à l’évènement, une marche des membres de cette association a été organisée. Cote à cote, dans la plus grande convivialité, Ryad SUBRATTY, Vice Président international de la JCI, Raxel Alphonse AMONA BILIYIKA, Président de la JCI Congo ainsi que plusieurs autres membres. Le point de chute de cette marche a été le quartier Makabandilou dans la périphérie nord de Brazzaville, dans le domaine agropastoral d’un ancien de la JCI Congo. Rencontre avec des dizaines d’enfants pensionnaires d’une maison d’accueil situé à Nkombo. Des enfants qui eux ont fait le déplacement de Makabandilou par autobus. Ryad SUBRATTY, Raxel Alphonse AMONA BILIYIKA ainsi que d’autres membres de la JCI ont offert des vêtements aux enfants avant de partager un repas avec eux. Georgine BOUESSO, gestionnaire de la maison d’accueil des enfants a dit sa gratitude aux membres de la JCI pour ce geste. Pour Raxel Alphonse AMONA BILIYIKA, « la réconciliation est synonyme d’unité, de consolidation des liens pour montrer à l’opinion nationale que nous les jeunes, unis, voulons devenir une force pour aller de l’avant. Nous avons fait ce don de vêtements aux enfants pour leur dire qu’ils ne sont pas seuls. Nous avons un grand projet à mettre en œuvre en partenariat avec le Ministère de l’Enseignement Primaire et secondaire. Il s’appelle Vert Jaune Rouge et l’objectif ici est de valoriser le drapeau congolais. Par ailleurs, nous menons un combat pour faire en sorte que les jeunes Congolais intègrent la JCI qui n’est pas quelque chose de mystique»

De son côté Ryad SUBRATTY a laissé entendre que sa visite au Congo vise à renforcer les capacités des membres de la JCI Congo, de vérifier si le fonctionnement de celle-ci est en harmonie avec les normes de la JCI « Internationale »

A propos de la JCI…

Ses membres présentent la Jeune Chambre Internationale comme une grande école d’apprentissage dont la vision est d’être le principal réseau des citoyens actifs. Entendre par citoyens actifs ces jeunes qui contribuent au bien être de leur communauté par diverses actions désintéressées. La JCI se propose en outre d’offrir aux jeunes des opportunités de développement aux fins de leur permettre de créer des changements positifs.

Signalons que le Vice Président de la Jeune Chambre Internationale, Ryad SUBRATTY, a compétence sur huit pays d’Afrique à savoir Madagascar, le Mali, le Nigéria, le Ghana, le Botswana, le Djibouti, le Gabon et le Congo. Lors de sa mission au Congo Ryad SUBRATTY a eu des entretiens avec les autorités congolaises au niveau ministériel.

Publié dans Actualité

Commenter cet article