Tournoi de la République de football : CARA poussif et Diables noirs brillant s’imposent à la première journée.

Publié le par Jean Eudes GANGA MICKEMBY

La deuxième édition du tournoi de la République de football organisé par la fondation Perspective d’avenir que préside Denis Christel SASSOU NGUESSO réunit cette année six équipes contre quatre lors de la première édition en 2015. Lors de la première journée CARA sans plaire par la qualité de son jeu a dominé les Rwandais d’APR , deux buts à zéro. Même score pour la victoire de Diables noirs sur Sony El Nguema de la Guinée Equatoriale. Le tournoi de la République commémore la création de la République du Congo le 28 novembre 1958.

Cette année, aux quatre clubs congolais ont été joints deux venus du Rwanda et de la Guinée Equatoriale. Ainsi dans le groupe A on retrouve Cara, AS Kondzo et APR du Rwanda. Dans le groupe B Diables noirs, Etoile du Congo et Sony EL Nguema de la Guinée Equatoriale.

Lors de la première journée la dimanche 20 novembre, sur la  glissante pelouse synthétique du stade Alphonse Massamba Debat arrosée par une giboulée Cara était face à la formation rwandaise de  APR. Les visiteurs ont démarré le match sur les chapeaux de roux en se créant une occasion des la 2è minute du match. Une frappe cadré mais bien contrôlée par Massa Chancel, le portier de Cara. Un Cara qui réagira  à la 5è minute pour ouvrir le score par KANDZA ANGOUA Eric d’une frappe croisé pied gauche. KANDZA qui doublera la mise à la 29 è minute d’une superbe retournée acrobatique. Ce score restera inchangé jusqu’à la fin du match alors qu’à la 72 è minute les Rwandais ratent  l’occasion de réduire de score car  un attaquant, seul devant les buts vides, ne peut reprendre le ballon de la tête.

Des Rwandais disciplinés tactiquement mais inefficace en attaque

En dépit d’une bonne organisation technique et tactique, les Rwandais n’ont pas su se montrer incisifs en attaque. Très dense au milieu de terrain dont ils ont gagné la bataille assez souvent, ils ont péché par une attaque qui ne savait pas trop prendre des risques. On peut aussi avoir quelques remarques à faire  à leur défense très attentiste.

CARA, sans véritable fond de jeu

C’est un Cara poussif qu’on a vu évoluer à Massamba Débat. Ce n’est pas vraiment un groupe homogène. Cara, ce ne sont plutôt que des  individualités qui chacune apportait l’eau au moulin. C’est une équipe qui a encore du travail à faire dans la construction d’un groupe.

En deuxième match Diables noirs, l’un des représentants congolais en Ligue des Champions a eu la  « chance » d’avoir en face du répondant.  Tant mieux pour la préparation ! Une équipe de Sony El  Nguema de la Guinée Equatoriale au jeu vivace et quelques fois viril et offensif. Mais à la 24 è minutes elle devait se plier devant le pénalty de Diafouka qui permettait à Diables noirs de mener au score. C’est en deuxième période que Kolo Lorry, le vétéran de noirs et jaune a mis les siens en sécurité en inscrivant le deuxième but, reprenant un centre venu de la gauche. Il faut dire que le public a eu droit à  une équipe de Diables noirs brillante constituée de jeunes joueurs pleins d’envie de jouer. Elle est pleine d’avenir et pourrait faire mieux en Ligue des champions que celles des années antérieurs, abonnées des éliminations au premier tour. Mais il faut beaucoup de matchs de préparation bien sûr !  

Les matches se sont déroulé en présence du Ministre des Sports Léon Alfred OPIMBAT, du président de la fondation Perspectives d’avenir  Denis Christel SASSOU NGUESSO, du président de la Fédération Congolaise de Football Jean Michel Mbono ainsi que d’autres ministres.

 Le tournoi de la République commémore la création de la République du Congo le 28 novembre 1958. Et c’est le 28 novembre prochain justement que se disputera la finale qui opposera les vainqueurs des demi-finales qui elles opposeront les deux premiers de chaque groupe.

Par Jean Eudes GANGA MICKEMBY

Photo Groupe Congo Medias

Légende : Un cliché de la cérémonie d’ouverture

Publié dans Actualité

Commenter cet article