Le M2NR satisfait de son bilan après une année d’existence

Publié le par Jean Eudes GANGA MICKEMBY

Le M2NR satisfait de son  bilan après une année d’existence

Les cadres de la coordination du M2NR, les Présidents des associations affiliées à cette plate-forme ont donné du relief à la célébration du premier anniversaire par un meeting dans la grande salle du Palais des Congrès samedi.

Le souvenir de la cérémonie de lancement du M2NR au stade Eboué le 6 juin 2015 est encore bien frais dans la mémoire de bien de Congolais. Ce jour-là, le M2NR, prenait l’engagement de tout mettre en œuvre pour l’avènement d’une nouvelle République et promettait son soutien à Denis Sassou Nguesso. Le M2NR devenait ainsi la première plate-forme associative dédié à l’objectif nouvelle République.

Dans la salle des congrès du Palais de Congrès samedi, la cérémonie dédiée au premier anniversaire commence par l’entrée du fanion du M2NR, rythmée par la fanfare qui reprenait une mélodie légendaire de Jacques Loubelo et l’ovation générale. S’en suivent le mot de bienvenue par Cathy Wivine Nianga, membre de la coordination et la déclaration des dynamiques sœurs.

Dans son discours d’ouverture, Paul Tchignoumba, Coordonnateur du M2NR a dit que le M2NR est une plate-forme de conscientisation populaire qui soutient la politique de la rupture. Il a en outre annoncé que cette célébration serait marquée par la signature d’une convention thématique de l’an 1.

Le discours de plus long de cette cérémonie a été celui de Christian Okemba, Secrétaire général du M2NR qui a dressé le bilan de cette plate-forme associative. Les activités, a-t-il dit, ont été orientées vers deux volets : politique et économique avec notamment le chantier de solidarité. Ce n’est pas tout, des activités sportives ont aussi été organisées. Mais le M2NR s’est surtout illustré par la création de la plateforme du Oui pendant la période du vote référendaire. Mais, a dit Christian Okemba, il ne faut pas dormir sur les succès politiques réalisés car « les mois à venir ne seront pas de tout repos ». Le M2NR a besoin de plus de visibilité a-t-il poursuivi. Enfin, en terme de perspective, le Secrétaire général a annoncé le projet associatif du M2NR qu’est « l’Engagement ».

Signalons que deux motions ont été adoptées par les participants. Une au gouvernement de la République et à son premier Ministre, et une autre au Président de la République.

Parmi les membres de la coordination du M2NR figurent Léon Juste IBOMBO et Léonidas MOTTOM, tous deux ministres du presque tout nouveau gouvernement. C’est sans conteste la moisson qui récompense le travail fait par le M2NRavènement de la nouvelle République.

Publié dans Actualité

Commenter cet article